Contactez-nous

RE2020 et ACV

RE2020 et ACV : Construire écologiquement pour un avenir durable

Le 1er janvier 2020, l’entrée en vigueur de la Réglementation Environnementale 2020 (RE2020) a introduit une nouvelle exigence pour l’obtention du permis de construire : la réalisation d’une Analyse du Cycle de Vie (ACV). Ces études ont pour objectif d’évaluer l’impact carbone des constructions et sont devenues obligatoires depuis le 1er janvier 2022. Mais qu’est-ce que cela signifie réellement et quelle est la distinction entre ces deux approches ?

Qu’est ce que la RE2020 ? 

La RE2020 est une norme récente qui vise à réduire l’impact environnemental des nouveaux bâtiments en France. Elle succède à la Réglementation Thermique 2012 (RT2012) et intègre de nouveaux critères tels que la préservation de la biodiversité, la qualité de l’air intérieur, la gestion de l’eau et la réduction des émissions de gaz à effet de serre. La RE2020 impose également l’utilisation de matériaux de construction écologiques et la mise en place de systèmes énergétiques renouvelables. Cette réglementation est applicable depuis janvier 2022 pour les bâtiments résidentiels et depuis 2023 pour les bâtiments tertiaires. Elle constitue une étape cruciale dans la transition écologique du secteur de la construction en France.

Plus techniquement exigeante que la RT2012, la RE2020 fixe de nouveaux seuils :

  • Une consommation de chauffage limitée à 12 kWhep/m2/an.
  • Une consommation d’énergie primaire totale inférieure à 100 kWh/m2/an.
  • Un bilan énergétique positif grâce à la production d’énergie renouvelable.

En résumé, l’étude RE2020 permet d’évaluer la consommation d’énergie du bâtiment, tandis que l’Analyse du Cycle de Vie (ACV) se concentre sur la gestion des ressources utilisées.

Qu’est-ce que l’ACV (Analyse du Cycle de Vie) ? 

Cette étude, déjà pratiquée depuis plusieurs années dans le cadre du label E+ C- (Energie Plus Carbone moins), est désormais obligatoire avec la RE2020. Elle vise à examiner l’ensemble des processus et matériaux utilisés dans la construction, et permet d’évaluer l’impact carbone du bâtiment tout au long de son cycle de vie, c’est-à-dire depuis l’extraction des matériaux jusqu’à leur recyclage. Le calcul de l’ACV s’étend sur une durée de 50 ans et prend en compte l’aspect écologique de la construction. Cela influe sur le choix des ressources utilisées et des matériaux, en tenant compte de leur impact carbone sur le long terme, tandis que l’étude RE2020 se focalise sur l’aspect énergétique et la consommation.

L’analyse de l’ACV porte sur 7 grandes contributions :

  1. L’extraction des matières premières.
  2. La fabrication des matériaux.
  3. Le transport.
  4. La construction du bâtiment.
  5. L’exploitation.
  6. La fin de vie du bâtiment.
  7. Le recyclage et la valorisation éventuelle.

L’étude commence par examiner l’extractiondes matières premières, la fabrication des matériaux et le transport jusqu’à la construction du bâtiment. Ensuite, elle évalue l’exploitation du bâtiment jusqu’à sa fin de vie, qu’il s’agisse de sa démolition ou de sa réhabilitation. Enfin, elle intègre également la possibilité de recycler les matériaux utilisés.

En conclusion, la RE2020 et l’ACV sont deux approches complémentaires pour évaluer l’impact environnemental des constructions. La RE2020 se concentre sur la consommation d’énergie et les performances énergétiques, tandis que l’ACV examine l’ensemble du cycle de vie du bâtiment, en évaluant les ressources utilisées et leur impact carbone. Ces deux démarches contribuent à la transition écologique du secteur de la construction en France en favorisant des pratiques plus durables et respectueuses de l’environnement.

Laisser un commentaire

Besoin d’un devis ou plus de renseignements pour des kits auto-construction?

Voyons ensembles comment réaliser vos rêves !